image : des assiettes de fruits et légumes

Bien se nourrir sans grossir, c’est vraiment possible ! Il est curieux de constater que les aliments consommés avec modération à l’occasion des fêtes sont souvent recommandés pour… la forme ! Coquillages, crustacé, huitres, saumon, volailles, et même le champagne et le vin font partie des aliments qui vos aident à gérer au mieux vos agapes et vous éviteront de prendre du poids…

Se « serrer la ceinture »

Voilà la première réaction de beaucoup de femmes ( et d’hommes ) est absolument inutile. en effet, une restriction calorique, avant les fêtes, favorise les capacités de stockage lors des excès. Pour être clair, cela permet de grossir rapidement. Savez-vous, par exemple qu’une journée de réveillon représente 3500 calories… une soirée qui apporte 2,5 fois plus de graisse que l’apport recommandé ne le préconise, soit une ration de deux jours et demi de graisse.

Le temps de l‘apéro

Lorsque le moment de l’apéro rime avec  » fêtes de fin d’année « , mieux vaut, si l’on tient à sa ligne, gérer les boissons. Ainsi, une coupe de champagne ( 106 calories )  est préférable à un verre de whisky ( 384 calories ). Mais, les amateurs de bons vins préféreront un ballon de vin rouge ou de blanc ( 77 calories ) à boire lentement. Côté accompagnement, les toasts au saumon fumé avec une utilisation modeste de beurre à taoster vous ravira. Petits légumes ou crevettes décortiquées coupent avec le banal.

Société : infopremiere.fr lynchage d audrey pulvar le caniveau mediatique en action

Coquillages et crustacés

Sans oublier les huitres ! Vous remarquerez que les produits de la mer sont ceux de la minceur. Ils apportent peu de calories ( 50 à 80 calories pour 100 grammes et peu de graisse environ 1%) et beaucoup de minéraux (zinc, magnésium et oligo-éléments). Une condition, toutefois, s’impose : n’abusez pas de la mayonnaise ( maison ou industrielle, amis celle faite à la main est toujours meilleure pour le goût et la santé ). N’appuyez pas, non plus, sur le pain de seigle… beurré. Comme quoi biens se nourrir sans grossir n’est pas très compliqué si l’on fait attention !

Lorsque il faut modérer

Pour votre information, sachez qu’une part de saumon fumé et deux toasts beurrés apportent 260 calories. C’est l’équivalent d’une plaquette et demie de beurre. Nous ne parlerons pas du foie gras élaboré à partir de la souffrance animale ( oies et canards ). Une part apporte 180 calories dont 18 grammes de graisses protectrices pour les artères et le cœur. La raison ? Sa richesse en acide mono insaturés et fait baisser le cholestérol total tout en augmentant le « bon » ( HDL )

Le vin pour la plaisir, l’eau pour se désaltérer

Deux verres de vin par repas à déguster de préférence à la fin. Le vin est l’aliment qui complète le repas. Et s’il n’est pas raisonnable de lui faire une mauvaise publicité, souvent comparée avec les alcools forts, sa consommation doit de faire avec modération. Riche en calories « inutiles » ces dernières se transforment vite en graisses de réserve notamment au niveau du ventre. Préférez le bio, c’est toujours çà de gagner !

Bien se nourrir sans grossir

une portion de la fameuse bûche glacée aux trois chocolats apporte 204 calories. Au nougat 149 calories,. Une truffe au chocolat = 115 calories et une part de la traditionnelle galette des rois vous feront enregistrer 533 calories. Quant aux deux boules de glaces, souvent préférées, car plus légères = 90 calories Vous voyez, ripailler, sans grossir, c’est tout à fait possible en apportant une touche d’originalité aux desserts.

Le dessert préconisé par Top Exclusif !

Servez deux boules de sorbets entourées de fruits frais avec des tranches de kiwis, d’ananas, de mangues, et d’oranges. L’association des fibres ( fruits ) à la sucrerie ( sorbet ) évite la prise de poids et assure une bonne satiété. Alors, oui, bien se nourrir sans grossier c’est possible…

A lire aussi : topexclusif.fr 6 filles parlent pourquoi nous-publions des selfies de nous nues