image : bandit avec un revolver à la main

Comment la mafia italienne se voit privée de ses enfants. En Italie, l’ouverture du procès géant de la mafia calabraise fait du bruit. C’est, de toute évidence, le plus important procès anti-mafia depuis plus de trente ans. Il s’est ouvert, mercredi dernier, en Calabre, une région située à l’extrême sud du pays. Ce sont des centaines de membres des la ‘Ndrangheta qui sont jugés.

350 accusés sur le banc

Depuis plus de trente cinq ans, avec le procès de la Cosa-Nostra, l’Italie n’avait pas vécu un évènement judiciaire aussi complexe. Un procès démesuré dans des tribunaux aux airs de bunkers. Trois cents cinquante-cinq accusés sont sur le banc. Quatre cents avocats, soit, au total, neuf-cents treize personnes appelées à témoigner. Et, les débats pourraient durer plus de deux ans. L’objectif autant de mettre au jour quelques ramifications entre la ‘Ndrangheta, cruelle mafia calabraise et les milieux politiques et économiques italiens.

Société : infopremiere.fr le scenario impossible des complotistes du covid 19

Bolsalino et Falcone

Un procès se tient en grande partie grâce à Nicola Gratteri, un juge qui a dédié sa vie à la lutte anti-mafia et qui vit sous protection judiciaire depuis ces trois dernières décennies. Au pays, d’ailleurs, on le compare à Borsellino ou Falcone. Car son vœu le plus cher c’est de mettre un terme à la ‘Ndrangheta « comme un Lego ». Un procès qui pourrait permettre de casser l’omerta, si les accusés sont jugés coupables. Mais, permettra-t-il de décapiter la mafia calabraise, mais encore présente, suite à l’opération Rinascita Scot ? Une opération menée en décembre 2019, dans la province de Vibo Valentia.

Des mafieux de… seize ans…

Dans les rues de cette ville, les très jeunes « agents » de la ‘Ndrangheta. Des  » patrouilles de la criminalité «  âgés de seulement seize ans, régnaient face à des carabiniers actifs sous le contrôle du colonel Capece. C’est ainsi que la mafia fixe son pouvoir par le contrôle de ses territoires. Notamment sur le marché central où les malfrats se plaçaient aux quatre coins pour montrer leur présence. Un rendez-vous hebdomadaire menaçant pour les commerçants constamment épiés !

Ils remercient les forces de l’ordre

Or, depuis l’opération Rinascita Scott, ces groupuscules se sont dispersés libérant les quatre coins. Une grande satisfaction de la population locale qui se sent plus libre ! Alors, en guise de reconnaissance, celle-ci descend dans la rue pour remercier les forces de l’ordre de les avoir débarrassés de ces mafieux politiques, policiers, avocats véreux. Toutefois, cette épuration n’est pas prête à trouver une fin imminente. il faudra, encore des années pour que les choses changent.

Une dizaine d’opérations depuis 2012

A Cinquefrondi, la lignée de la mafia, à travers les enfants se dissout. Plusieurs ont été embarqués à toute vitesse, dans l’anonymat, en pleine nuit. Destination secrète. une femme, sous le couvert de l’anonymat témoigne précisant qu’elle a commencé à se sentir libérée de son mari mafieux , mais, aussi, de sa famille.  » Je savais qu’il ne suffirait pas de changer de quartier ou de fréquentations, nous devions échapper à tout ce qui appartenait à ce monde, à cette mentalit « .

 C’est l’une des dizaines d’opérations menées depuis 2012 pour éloigner mères et enfants, de familles appartenant à la ‘Ndrangheta.

Exclure les enfants de la mafia italienne

Le projet mené par le juge pour enfants Roberto Di Bella. Il vise à exclure les enfants à risque, ceux, qui, précisément, suivent les traces de leurs ainés dans le monde interlope et du crime organisé. il n’‘est pas, rare, en effet, que dans une famille, plusieurs membres soient condamnés pour meurtre. Un programme judiciaire en forme de protocole anti-mafia approuvé le gouvernement italien qui concerne, à ce jour, quatre-vingt mineurs.

 Premier du genre, il pourrait se développer à l’étranger pour éviter que des gosses de tous âges, placés sous une influence malsaine et criminelle ne deviennent le butin de ces groupes.

Une forme de lutte contre l’embrigadement parfois par des organisations religieuses extrémistes tel le groupe Etat islamique. Car, la ‘Ndrangheta, représente une grande puissance des mafias italiennes. Présente sur les cinq continents, elle pèse des milliards d’euros. Les multiples activités illégales de la mafia italienne reposent, notamment, sur le trafic de cocaïne.

la rédaction vous conseille :

topexclusif.fr comment la vitamine d protegerait elle du covid 19