image : Grégory Berthaud


Grégory Berthault, avec 10,03 % des votes eaubonnais, au premier tour des municipales, attend sa revanche le 28 juin prochain. Seul candidat à présenter un programme écologique sérieux pour la ville, car Eaubonne à besoin de vert. Nous l’avons rencontré. Entretien.

Interview : Olivier Duverneuil

Top Exclusif ! : Grégory Berthault, la cause animale vous tient à coeur, mais est elle essentielle face aux préoccupations des français ?

Grégory Berthault : La cause animale n’est pas une thématique isolée. Elle est interdépendante de l’homme et de l’environnement. Mes propositions portent sur cet ensemble. Je nommerai un adjoint dédié à la protection animale. Et, nous devrons conditionner les marchés de restauration collective au bien-être animal, interdire les animaux dans les cirques et spectacles, ouvrir des espaces réservés aux chiens. Une police municipale et une brigade verte seront sensibilisées à la cause animale. Je compte aussi, mener une campagne de stérilisation des animaux errants.

Business :https://www.topexclusif.fr/comment-creer-son-entreprise-gagnante-en-etant-aidee/

T.E. :  Il faudrait favoriser le contact animal avec les enfants…

G.E. : Non seulement avec les enfants, mais aussi, les personnes âgées et handicapées. Je compte créer, également, une structure médicalisée pour la faune sauvage et lui redonner ses espaces naturels.

T.E. : Quels sont les autres thématiques qui émaillent votre programme ?

G.E. : la jeunesse, la sport, la culture, la transparence des finances et la gestion démocratique, c’est essentiel pour la gestion d’Eaubonne. J’y suis attaché. Mais, je suis, aussi, favorable à la création d’écoles vertes, à la biodiversité, à un plan vélo. Je me soucie, également, de l’alimentation, de la santé et de la sûreté pour des rues plus apaisées.

T.E. : La considération des séniors tient une place de choix dans votre programme…

G.B. : En effet, la lutte contre l’isolement des anciens me tient à coeur. Je souhaite organiser des animations transgénérationnelles, les accompagner dans l’utilisation du numérique et d’internet. Mais, plus encore, nous devons favoriser la création de logements coopératifs. Répondre aux besoins des personnes dépendantes en garantissant le maintien à domicile et développer les services à la personne est une nécessité absolue. Il faut aussi faciliter le déplacement des seniors (véhicules PAM) par la mise en service d’un mini bus ou de services adaptés.

T.E. : Vous évoquez des rues plus apaisées que comptez-vous, concrètement proposer aux Eaubonnais sur ce sujet ?

G.B. : Je compte placer des caméras dans les lieux sensibles, ouvrir un partenariat avec les habitants pour donner libre accès à la police municipales aux résidences et immeubles privés dans le cadre de la prévention. Il faut donner une information pédagogique du rôle des forces de l’ordre au sein des écoles ou lors de journées éducatives. En Proposant des cours de self-défense aux citoyens, en installant des poubelles de tri dans les espaces publics et en redéfinissant la fonction et le rôle de la Brigade verte, voilà comment, je compte donner de l’apaisement dans les rues de la ville. Eaubonne à besoin de vert !

T.E. : Sur le plan de la gestion vous comptez innover, être transparent…

G.B. : Nous devons diminuer le fonctionnement, comme la communication. Si je suis élu, je m’engage à ne pas augmenter les taux d’impositions pendant la durée de mon mandat. J’insérerai les causes environnementales et sociales dans les futurs marchés publics et Publierai les comptes administratifs et des indemnités des élus. Mais, je crois, comme le demandent de plus en plus de Français, concerter la population sur les grands projets. Grégory Berhtault a  vraiment un avenir à Eaubonne.

Lire aussi :https://www.infopremiere.fr/pourquoi-sinvestir-dans-le-travail-a-domicile/