image : un coronavirus

Covid-19 tout et son contraire. Alors à qui se vouer ? On ne sait plus qui il faut écouter ! Depuis que le virus s’est invité dans nos sociétés les rumeurs les plus folles circulent autour de nous. A tel point que tout est son contraire se propage sur les réseaux sociaux et les media. Mais qui croire ?

A Marseille on s’interroge

Aline, une habitante de Marseille nous confie  » Avec le covid-19 tout et son contraire se dit. On ne sait plus a quel saint se vouer. Parfois, les propos du professeur Raoult nous rassurent. Mais, aussitôt, d’autres médecins viennent détruire nos espoirs avec des discours alarmistes. Et, puis cette décision de fermer cafés et restaurants, quand d’autres lieux publics sont autorisés à l’accès est incompréhensible. Nous ne savons plus qui il faut écouter… »

Confusions gênantes

Nombreux, en effet, sont les Français, interrogatifs face à ces oppositions systématiques devenues quotidiennes. Alors,  ressentant ces confusions, au plus profond d’eux, ils s’écartent des consignes, refusant le port du masque. Demain, ce seront, très certainement, les restaurateurs qui désobéiront aux directives. Tous unis pour protester contre ces mesures qu’ils considèrent injustes et surtout… injustifiées, ils s’organisent déjà.

Épidémiologistes et médecins : deux discours

Pour tenter de comprendre les dissemblances d’informations en matière de protection sanitaire, il est aisé de savoir qu’épidémiologistes et médecins urgentistes ne pratiquent pas le même métier. Les premiers sont des analystes. Leur discipline scientifique se rapportent à la recherche, à l’étude des maladies, à leurs fréquences, et aux facteurs influant sur notre santé. Les seconds, sur le terrain, confrontés aux malades, n’ont pas toujours le même regard sur la situation.

Et nous, public, nous voulons savoir…

Voilà pourquoi, nous, malades, ou futurs, nous souhaiterions recevoir une clarté d’informations formulée en sens unique. Alors, il serait bon que messieurs les scientifiques accordent leurs arguments, car, nous sommes perdus dans ce fatras de nouvelles qui évoluent chaque jour. Ainsi, le Covid-19 avec tout et son contraire, sur les réseaux et les média ne nous sécurise pas.

A plus forte raison, lorsque l’un de nos proches se voit atteint par ce terrible virus… que ne décime, en principe, que les personnes fragilisées selon les dires des plus experts.

Société :infopremiere.fr/rythme-naturel-bientot-la-fin-a-lheure-dete/

Société :topexclusif.fr/reforme-des-reseaux-sociaux-ce-que-propose-top-exclusif/