image : des bibelots représentent un agent de police devant une grenoulle qui tente de s'enfuir avec un sac de dollars

Méfiez-vous des arnaqueurs qui sévissent sur les réseaux sociaux

L’activité économique au plus bas, le taux de chômage en augmentation, ces fléaux donnent lieu à différentes arnaques sur le net. Méfiez-vous !

Ne rêvez pas !

Les arnaques sont de sortie en ces temps difficiles. Mais, l’argent en vient pas tout seul sur votre compte bancaire, malgré certaines propositions alléchantes qui fleurissent sur la toile. Les familles démunies sont les plus convoitées car les plus sensibles. Alors, réseaux sociaux, courriels, s’en donnent à coeur joie pour transmettre les bons moyens pour engager des escroqueries en tous genres. Premièrement, avec le retour de la fameuse pyramide de Ponzi !

Sans scrupules…

Des personnes sans scrupules profitent de l’état de sidération des populations pour tirer de mirifiques bénéfices. L’irrationnel les anime. Profitant de cette période de confinement sanitaire où la vigilance n’est pas toujours au rendez-vous les escrocs pullulent et leurs méthodes sont bien rodées. Certains n’hésitent pas à se faire passer pour une association caritative, sollicitant vos coordonnées à travers des formulaires reprenant des logos connus. Parfois, même, l’on vous demande votre numéro de carte bancaire… Imaginez la suite…

Système de Ponzi

Méfiez-vous des opportunités non sollicitées. Si vous êtes invité(e) à prendre part dans une opportunité d’investissement à court, moyen, ou long terme, généralement, il existe un signe de danger. Un « système de Ponzi » peut vous être proposé. Investissement frauduleux, il rémunère seulement les anciens investisseurs avec l’argent investi par les entrants. Ainsi, les derniers investisseurs ne seront jamais payés.

Lire aussi :https://www.infopremiere.fr/une-france-encore-coupee-par-ses-clivages3384-2/

A quoi ressemblent ces arnaques ?

L’on vous propose une opportunité d’investissement promettant de rembourser votre valeur initiale d’investissement, mais, avec 10 % d’intérêt à la fin d’une période prédéfinie. Bien entendu, ce modèle financier revient aux  arnaques les plus exploitées. Vous serez alors prié(e) de recruter deux autres investisseurs avant la fin d’une période donnée, généralement quatre-vingt dix jours. Vous recevrez, ensuite, une somme cumulée et collectée grâce aux investisseurs deux et trois. Cà, c’est la promesse. La réalité prend une autre dimension.

Démasqués

Au fur et à mesure que le système s’amplifie, le promoteur a besoin de recruter de nouveaux investisseurs pour rejoindre son système. Sinon, il ne pourra pas assurer les rendements promis. Mais, au bout d’un certain temps, et en fonction de sa réussite, l’arnaque devient non-viable. Alors, le promoteur est démasqué. Hélas, dans certains cas, il disparaît, dans la nature, avec votre argent.
 Voilà le type d’arnaques dans lequel vous pouvez tomber si vous n’êtes pas vigilant(e). Alors, renseignez-vous si l’identité du promoteur.

Attention au site coronavirus.com.

Parmi les autres arnaques celle d’un faux site ! Si vous le consultez vous risquez de télécharger un cheval de Troie numérique. Autrement dit, un logiciel collecteur des données bancaires stockées sur votre ordinateur. Alors, conseil précieux : regardez toujours l’envoyeur du mail, l’adresse, sans jamais ouvrir les pièces jointes. Autre point de repère : la syntaxe et l’orthographe. Très souvent les formulations alertent car les contenus présentent des lacunes repérables.

Signalez toutes les arnaques !

Lorsque un investisseur découvre un système de Ponzi, ou autre, il est important de le signaler aux autorités compétentes. Vous aiderez ainsi à protéger de futurs investisseurs à ne pas devenir les pigeons d’une arnaque sans retour.

A découvrir : https://www.topexclusif.fr/ce-que-cachent-les-tensions-de-villeubane159-2/