IMAGE : deux adoslecents assis dans un pré

Nos ados vraiment trop sérieux face à la sexualité ! TOP EXCLUSIF ! a mené une enquête pertinente auprès des jeunes pour savoir comment ils manifestent leurs sentiments les uns envers les autres. D’abord, ils privilégient les sentiments au sexe, puis, ils font attention aux conséquences de leurs actes. Mais, ils restent influencés par les images pornographiques.

Les sentiments avant le sexe !

Même lorsqu’ils découvrent ces plaisirs, nos ados gardent le contrôle et restent « fleur bleu ». Neuf adolescents sur dix déclarent que ce n’est pas le sexe qui est important, mais les sentiments partagés. 76 % sont attentifs au fait de se protéger contre les M.S.T et 66 % font tout pour éviter une grossesse non désirée. Point de concordance entre filles et garçons : une attente très différente. Ils recherchent plutôt la conquête et l’action, tandis que les jeunes femmes sont en quête d’émotion et de sentiments. La première relation est placée, en général, sous le signe de l’amour.

Jouez avec nous : topexclusif.fr loto foot jose alberti fait le point pour top exclusif

L’âge su premier rapport

78 % des jeunes ( 15 à 18 ans ) déclarent avoir éprouvé de vrais sentiments pour leur première partenaire. Quant à l’âge du premier rapport sexuel complet, il est de seize ans pour les garçons et de quinze ans et demi ans pour les filles. Toutefois, pour la majorité de ces adolescents, l’appréhension de la découverte intime de l’autre pose inquiétude. Les séances d’éducation à la sexualité, expriment la peur de ne pas trop « savoir comment s’y prendre ».

La fellation ne serait plus un sujet tabou

Bien au contraire ! Depuis une dizaine d’années, certains ados découvrent la sexualité par la pratique de la fellation. Une sexologue pense que cela laisse penser aux jeunes filles qu’elles entrent dans la cour des grands parce qu’il faut le faire à la fois pour faire plaisir à leur petit copain mais aussi pour le garder auprès d’elle. Constat : les jeunes gens abordent ce sujet très facilement alors qu’ils n’en parlaient jamais il y a vingt ans. Nos ados sont vraiment sérieux !

La rédaction vous conseille : infopremiere.fr debout la france bien solitaire pour la presidentielle de 2022