imgae : une jeune femme chasseuse

DOSSIER  : Pourquoi il faut tirer la chasse sur la vidéo des chasseurs ! Franchement, je ne voudrais pas être à la place de ces fielleux acteurs prêtés à ce film-mascarade en faveur de la fédération des chasseurs !  Répandu sur les réseaux sociaux, il rencontre, heureusement, de nombreux détracteurs. Cette semaine, c’est un autre  » coup de gueule  » que je pousse, avec Top Exclusif !

Exception !

J’ai, pour habitude, de laisser à l’équipe rédactionnelle de ce magazine le soin de superviser sa ligne éditoriale ! C’est un principe que j’applique, au nom de la démocratie, sous réserve, qu’il s’insère dans l’ensemble des divers critères moraux, éthiques, et politiques y afférents. Nonobstant, j’ai voulu déroger à cette règle. Ulcéré par la diffusion de cette vidéo propagande ténébreuse répandue sur les réseaux sociaux, la réaction sera personnelle.

Connotation répugnante

L’on me pardonnera, donc, de parler à la première personne pour stigmatiser cette action spumescente en direction d’abrutis des deux sexes ( pour rester courtois ) qui pourraient s’y laisser duper. Ainsi, la Fédération nationale des chasseurs, face aux polémiques légitimes autour de la méthode insupportable de la chasse à la glu ou de la déshonorante chasse-à-courre, s’est lancée dans “ la bataille de l’opinion publique ”. Pour se qualifier, son clip intoxiquant met en évidence la gent féminine pour redorer un blason terni par tant d’actions fuligineuses.

 » Tous les week-ends, je vais à la chasse. »

Car, on le sait, la chasse, n’est pas un sport noble. Mais, cette conduite prends une connotation encore plus répugnante lorsque une femme, sensée donner la vie, fusil à la main, se mue en meurtrière des bois.  Surprenant paradoxe ! Mais, il faut faire preuve d’insensibilité envers la générosité du Vivant pour anéantir des animaux  enchanteurs de nos vies ! Et, faut-il être suffisamment stupide et impécunieux pour accepter de jouer ces rôles primaires et vanter les mérites d’une pratique qui dédaigne le respect d’êtres vivants.

Vulgarisation de la violence

Des animaux innocents mitraillés, englués, pourchassés, lâchement assassinés, juste pour le plaisir d’une modeste poignée irréductibles tueurs. (1) Franchement, je ne voudrais pas être à la place de ces pauvres acteurs alliés à ce funeste ballet pour revaloriser la chasse et sa fédération !  Ce sentiment n’est pas, le reflet de la pensée d’Emmanuel Blacque Belair, directeur de la communication de la fédération. “ On a choisi des personnages différents, de la ‘ bobo ’ écolo à l’ado, de la banlieusarde branchée au couple de trentenaires actifs pour dépasser les stéréotypes en montrant qu’ils n’ont pas le profil et pourtant ils chassent”.

Accidents mortels

N’y a t-il pas de meilleurs exemples à offrir, d’une part, à une large part de la jeunesse déjà perturbée, par la vulgarisation de la violence ? Et, d’autre part, à des populations véhémentes à cause des vicissitudes quotidiennes ? Assassiner des animaux, en toute impunité, comme dans l’arène, est-ce bien valorisant pour l’espèce humaine ? Où est la sagesse des aînés, lorsque des promeneurs, dans les bois, risquent de récolter, subrepticement, une décharge de plomb ? Combien d’accidents mortels chaque année ? Tableau de chasse involontaire, mais réel !

Pratiques moyenâgeuses

Cependant, chercher à  » recréer le dialogue avec le grand public et dépoussiérer leur image”… témoigne de la désaffection progressive de cette  » passion «  pernicieuse. Alors, puisque la chasse dans ses pratiques monnayeuses, irrespectueuses de la vie animale, est en perte de vitesse, nous allons nous consacrer à la précipiter davantage dans l’abîme de l’oubli. Nous nous y emploierons avec une puissante détermination, identique à celle que nous déployons pour enrayer les corridas sur le sol français, et participer à l’amélioration de conditions d’élevages, de transports, et d’abattages des animaux.

A bientôt, messieurs !

Chasse à la chasse. La solution : Nous, défenseurs de la cause animale et de la nature, avec notre fierté, avec nos mérites, n’avons pas dit notre dernier mot. Enfin, soyez assurés, messieurs, qu’un dialogue certifié, va bientôt s’instaurer, avec les Français, pour finir de leur ouvrir les yeux, par le biais des réseaux sociaux. Avec des arguments fiables, mis en valeur ! Pas au moyen d’une communication loqueteuse, piège à rustiques…

En attendant, messieurs, recevez tous mes compliments pour cette nouvelle chienlit !

(1) la preuve :- de 19% des Français

Société :https://www.topexclusif.fr/y-aurait-il-un-traumatisme-a-montrer-ses-seins-nus-sur-une-plage/

Société :https://www.infopremiere.fr/securite-comment-la-lachete-des-autres-partis-a-engraisse-le-fn/