image: prince Philip

photo : Wikipedia

Prince Philip et les extra-terrestres ! Les phénomènes paranormaux sont des sujets sérieux. C’est ainsi que le prince Philip, époux de la reine Elizabeth, se passionne depuis de nombreuses années, pour les extra-terrestres. Un héritage, dit-on, de son oncle Lord Mountbatten. 

Un vrai passionné

On le sait, les anglo-saxons sont férus d’histoires étranges, de revenants et de châteaux hantés. Mais, au delà de ces phénomènes, il existe aussi les extra-terrestres. Le sujet est très séreux. A tel point que des personnalités, à travers le monde, s’y intéressent de très près. C’est le cas du prince Philip, époux de la reine d’Angleterre, grand érudit de cette question. Ce dernier, en véritable passionné, à passé de nombreuses décennies à façonner une bibliothèque spacieuse sur ce thème.

Initié à l’ufologie par son oncle.

C’est, en effet, l’oncle du prince qui a ouvert la voie à cette passion débordante. Tout a commencé en 1955, dans le ciel brumeux d’une nuit anglaise. Un certain, Fred Briggs, maçon de Lord Mountbatten, un homme à la vie sulfureuse, lorsqu’il assiste à une étrange scène sur le domaine de Broadlands ( Romsey ). L’homme déclare, alors, avoir vu une soucoupe se poser dans un halo de fumée. Mais, ses déclarations prennent une tournure encore plus mystérieuse lorsqu’il avoue l’insolite d’une créature non-identifiée descendue de l’engin spatial.

Toute sa vie, il s’est documenté sur la question extra-terrestre

Dans un rapport resté secret jusqu’à 1980, Lord Mountbatten y consigne des détails truculents. Puis, il en fait profiter son neveu, le prince Philip, l’initiant, certainement à l’ufologie. Ainsi, par la suite, avec la mort de son oncle, l’époux de la reine n’a cessé de se documenter sur ces sujets se procurant des ouvrages très avisés sur ces questions. Et, l’été dernier, il s’intéresse aussi au fameux livre  » The Half Perspective « , un ouvrage qui relate l’incident de Rendlesham dans le Suffolk en 1980.

Les confessions d’un ancien détective

Ecrit par John Hanson un détective retraité, ce registre a subjugué le prince Philip. Cependant, dans une lettre adressée à M. Hanson, secrétaire particulier du duc d’Edimbourg, le brigadier Archie Miller Bakewell, écrit :  » Je suis certain qu’il sera lu avec un grand intérêt au cours de l’été. « , après avoir reçu un autre ouvrage : « Haunted Skies : The Encyclopedia of British UFO « . Ainsi, l’homme de confiance du duc lui a répondu :  » Son Altesse Royale ajoutera cet exemplaire à sa collection. Cela fera un ajout très bienvenu à sa bibliothèque. »

A la rencontre de témoins

Ce qu’il faut retenir, c’est que durant toute son existence, le prince Philip est allé plus loin dans ses investigations. Il ne s’est pas contenté de se pencher sur des ouvrages spécialisés. Cet érudit de la question extra-terrestre a aussi rencontré quelques témoins immédiats de ces phénomènes paranormaux. Mais, c’est surement le témoignage le plus inattendu du Major George A. Giller, qui a suscité un grand d’intérêt de la part du prince Philip. Car, ce pilote de l’Air Force, n’a jamais cessé d’affirmer qu’il avait aperçu un O.V.N.I. dans le ciel britannique.

Société :infopremiere.fr/le-general-de-villiers-bientot-en-politique

Soutenu par le prince

Toutefois, la nouvelle ne suscitant pas l’intérêt de l’armée, un homme à pris ce récit au sérieux : le prince Philip.  » Apparemment, le prince Philip a pensé que c’était très important et nous a invités à dîner. Il savait tout sur le fait que nous avions pourchassé l’O.V.N.I. et m’a vraiment conforté dans ma croyance « , a, enfin, souligné George A. Giller.  » Quand quelqu’un de sa stature indique que ces êtres sont réels et viennent d’une autre planète, c’est très convaincant. »

Alors,  le prince Philip et les extra-terrestres, c’est du sérieux. Si comme tant d’hommes de science, il s’intéresse à ces phénomènes, c’est qu’il y a vraiment  » quelque chose  » à approfondir sur cette étrange question…

A lire aussi topexclusif.fr/les-etonnants-conseils-du-pape-francois-aux-catholiques