image : un couple enlacé

Sexe : des spécialistes révèlent la bonne durée, la bonne qualité. En effet, qualité et quantité dans le domaine de la sexualité, sont souvent controversés, car faire « la chose » reste vraiment très… subjectif !

Qualité d’un rapport sexuel

Une étude de l’Université de Pennsylvanie a montré qu’il existe vraiment un lien entre le temps pris pour faire l’amour et la qualité du rapport. « Yep », c’est le nom de ce rapport. Il montre que la longueur excessive de la relation, trop longue ou trop courte, modifie le bonheur de connaître le plaisir. Une relation d’une durée supérieure à une demi-heure devient  » une situation propice à la déception et à l’insatisfaction « . C’est la conclusion des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie.

Déconstruire les mythes

Le but de leur étude était de rechercher le temps idéal pour avoir le meilleur du sexe. Cinquante psychologues, médecins, travailleurs sociaux, thérapeutes spécialisés dans les relations humaines de mariage ont rencontré des milliers de patients. Des patients qui se sont complaisamment prêtés à l’étude pour  » Déconstruire les mythes existant dans le monde et donner aux hommes et aux femmes une interprétation réaliste de la durée du sexe pour éviter les déceptions et les troubles. »

Pénis de belle taille : les hommes en rêvent !

L’étude tentait aussi de démontrer que « L’interprétation d’un homme ou d’une femme dans son fonctionnement sexuel repose sur des croyances personnelles développées en partie à partir de messages véhiculés par la société, qu’ils soient formels ou informels. » Malheureusement, la culture populaire a renforcé les stéréotypes de l’activité sexuelle. Beaucoup de personnes et plus particulièrement les hommes fantasment sur la possession d’un pénis de belle taille, la nécessité d’érections durables durant des heures.

Société :infopremiere.fr brexit bientot italixit frexit quel avenir pour lu e

7 à 13 minutes..

Or, il existe une forte corrélation entre qualité et durée lors d’une rencontre sexuelle. Une à deux minutes, serait un temps apparemment trop court pour évoquer la qualité. En revanche, trois à sept minutes, serait moyen. La durée idéale serait entre sept minutes et treize minutes ( en fonction de chaque personne ). Tout ce qui est supérieur à treize minutes et jusqu’à trente, trop long, cela mènerait à la déception à l’insatisfaction conclue le rapport éloquent de ces deux chercheurs.

En conclusion, les minutes intimes, mémorables et glorieuses, quelles soient hétérosexuelles ou homosexuelles, dureraient donc, d’après cette étude, entre sept et treize minutes. Cependant, la moyenne populaire s’étale seulement sur cinq minutes. Enfin, deux à trois minutes supplémentaires ferait découvrir de nouvelles sensations…

 

A lire aussi : topexclusif.fr fetes tout ce quil faut savoir sur les jeux en ligne